Le pouvoir temporel du pape

From Anarchopedia
Jump to: navigation, search

Le pouvoir temporel du pape est un poème de Benjamin Péret.



La sueur noire des porcs

accoucha d'un pou blanc

Gras visqueux il grandit

Comme il était italien

il entreprit sa pauvre marche sur Rome

et un jour arriva au cul sale du Vatican

Ce n'était plus qu'un morpion au milieu de christs pourris

et de vierges violées par ses ancêtres


Des vierges putains qui soulagèrent leur ventre

dans la tinette du bénitier

vous naquîtes

viandes d'églises suifs du confessionnal

pourritures eucharistiques

et dans le nombril de chacun de vous noir violet ou rouge

se gonfle le pou blanc

Le frère de celui qui las de vomir dans son Vatican

veut désormais contaminer les voisins

avec l'encens de son ventre galeux


Et les voisins sont satisfaits

Ils s'assemblent sur son passage

déchets de légumes dans les halles vides

Et voilà l'Italie fasciste



- Première parution 1936, in Je ne mange pas de ce pain-là